Contact
Localisation géographique
 

stpierre_02

Saint-Pierre-la-Bourlhonne

Commune la plus haute du Pays d'Olliergues et aussi la plus jeune puisque née en 1866, Saint-Pierre-la-Bourlhonne est l'ultime étape sur la route du col du Béal qui assure le passage entre la Loire et le Puy-de-Dôme.
Altitude : 980 m
Superficie : 1 166 hectares
Population : 165
Habitants : les Saint Pierrois

Un peu d'histoire

Parce qu'ils estimaient les communications trop difficiles – notamment en hiver - avec le bourg de Marat, les habitants de la montagne se plaignaient de ne pouvoir pratiquer régulièrement leur religion. Ils s'engagèrent à construire à leurs frais une chapelle dont il fallut définir l'implantation. Le curé-doyen d'Olliergues fut désigné pour arbitrer le choix et déterminer les "villages" devant y être rattachés. "Chez Peyre" apparut idéalement placé. L'évêque ayant donné son accord, la chapelle de la Nativité fut érigée et consacrée par l'évêque le 29 août 1834. Contrairement au souhait du curé-doyen d'Olliergues, la chapelle ne disposait toujours pas d'un vicariat régulier, ni même d'un cimetière. Les négociations qui suivirent furent houleuses et les ordonnances royales et épiscopales visant à satisfaire le souhait d'indépendance des habitants de la montagne soulevèrent de multiples protestations et près de 30 années s'écoulèrent avant que Saint-Pierre-la-Bourlhonne ne devint effectivement commune par décret impérial. La petite histoire veut que François Régis Coste, ne supportant plus d'attendre ce décret, fit le voyage à Paris pour rencontrer Eugène Rouher, vice-empereur de Napoléon III. Quelques semaines plus tard, le décret fut ratifié et F.R. Coste élu, premier maire de la commune, le 17 juin 1866.
L'agriculture a constitué pendant longtemps l'activité principale, avec, comme au Brugeron, la fabrication de Fourme et à l'instar de leurs voisins, les hommes s'exilaient l'hiver venu pour se faire sabotiers, scieurs de long ou même cochers de fiacre à Paris...

Saint-Pierre-la-Bourlhonne aujourd'hui

Station touristique de montagne, Saint-Pierre-la-Bourlhonne voit sa vocation renforcée, grâce à l'implantation, au Col du Béal, d'un centre d'interprétation "refuge-observatoire", projet porté par la CCPO.

stpierre_01

 
Actualités
Les Utopiades
Lettre de l'OT d'OLLIERGUES
<< < Aout 2017 > >>
DLMMJVS
12345
6789101112
13141516
17
1819
20212223242526
2728293031